Ligne de protection

 
 
Ligne de protection

A l’occasion des 5 ans d’expérimentation du téléphone portable d’alerte dans le département de Seine Saint Denis et de sa généralisation à toute la France, l’Observatoire des violences de Seine Saint-Denis envers les femmes a travaillé avec la réalisatrice Virginie KAHN pour proposer Ligne de protection, court-métrage sur le dispositif du portable d’alerte pour les femmes en très grand danger.

Le téléphone portable d’alerte, mieux protéger c’est possible

Le téléphone portable a été mis en place en 2009 en Seine-Saint-Denis et a été généralisé à la France entière par la Loi du 4 août 2014 sur l’égalité réelle entre les femmes et les hommes.

En Seine-Saint-Denis, l’Observatoire départemental des violences envers les femmes a mis, depuis sa création, l’accent sur la grande dangerosité des hommes violents et la nécessité de mieux protéger les femmes victimes de violences. Pour définir la notion de « femmes en très grand danger », une étude des 24 « féminicides » (homicides volontaires de femmes par conjoint ou ex-conjoint) commis entre 2005 et 2008 a été effectuée. Les résultats de cette étude faisaient apparaître que certaines de ces femmes auraient pu être mieux protégées.
Il a alors été proposé de doter les femmes victimes de violences en très grand danger d’un téléphone portable d’alerte pour prévenir et mobiliser la police dès qu’elles sont menacées.

Le téléphone est attribué par le-la Procureur-e de la République, après évaluation de la situation, à des femmes en danger. Il comprend un bouton d’appel d’urgence préprogrammé, qui permet une mise en relation immédiate avec Mondial Assistance, qui évalue la situation de danger. Si nécessaire le téléassistant déclenche une intervention des forces de police grâce à une ligne dédiée, ce qui permet leur intervention dans des délais très rapides.

Quelques chiffres

172 femmes ont été admises dans le dispositif Femmes en Très Grand Danger depuis novembre 2009
117 femmes ont d’ores et déjà restitué leur téléphone portable d’alerte
258 enfants mineurs ont été concernés par la mise en protection de leur mère

Vidéo sur la ligne de protection : http://www.dailymotion.com/video/x2af2lr_ligne-de-protection_news