Le 25 novembre, journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

 
 
.

C’est en 1999 que l’Assemblée Générale des Nations Unies a proclamé le 25 novembre « Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes ». Cette date avait été retenue dès 1981 lors des premières rencontres féministes d’Amérique latine et des Caraïbes, en hommage à trois militantes Dominicaines assassinées en 1961 pour avoir combattu la dictature.

Depuis 1999, les Gouvernements, les organismes internationaux et les organisations non gouvernementales sont invités à organiser à cette date et aux alentours de celle-ci des activités pour sensibiliser l’opinion au problème des violences faites aux femmes.

Il faut savoir qu’en France en 2013, 121 femmes dont 2 enceintes (et 25 hommes) sont décédées victimes de leur conjoint, soit 1 femme tous les 3 jours, et 13 enfants ont été tués en même temps que leur mère.

Dans le Haut-Rhin, il a été décidé de réunir le 26 novembre après-midi le Comité d’animation et de coordination de la Convention-cadre départementale de lutte contre les violences intra-familiales et faites aux femmes, qui associe de nombreux partenaires (services de l’Etat, collectivités, représentants de la Justice, associations, centres hospitaliers…), avec notamment la présentation du bilan annuel de l’action de la Chargée de mission départementale aux droits des femmes et à l’égalité, menée en partenariat avec toutes ces structures.

La Chargée de mission organisera le 26 novembre matin une réunion spécifiquement consacrée à l’accueil de jour départemental destiné aux femmes victimes de violences, tenu par l’association Centre d’information sur le droit des femmes et des familles (CIDFF) 20, avenue Kennedy à Mulhouse, et sera présente le 25 matin à la permanence hebdomadaire délocalisée de l’accueil de jour à Colmar à la Maison de la Justice et du Droit, 11A, rue de Rome.